Premier dossard – 4 semaines pour préparer son premier 5 KM à la course de l’Automne.

 

  1. S’inscrire. C’est quand on est engagé, quand on a un objectif, quand one qu’on ne peut plus reculer, qu’on trouve les ressources nécessaires, la motivation pour s’entrainer. La première étape , la plus facile, c’est d’abord courir chez le médecin pour demander un certificat médical précisant « Apte à la course à pied en compétition » et ensuite aller remplir son inscription sur Klikego. https://www.klikego.com/inscription/la-course-de-lautomne-2017/running-course-a-pied/1442037808463-7 
  2. S’équiper. Le plus important est d’acquérir la bonne paire de chaussures adaptée à votre poids et votre foulée. Notre partenaire Run & Dunk de Poitiers saura vous conseiller. Cette étape n’est pas non plus la plus compliquée.  
  3. Démarrer l’entrainement. Au début, choisissez un terrain souple et plat. La première sortie, la première semaine, n’hésitez pas à alterner course et marche les 15 premières minutes (45 secondes course / 15 secondes marche). Ne dépassez pas les 45 mn la première fois. N’oubliez pas que lorsqu’on reprend la course à pied, ce sont uniquement les 3 premières séances qui sont difficiles, après c’est du pur plaisir 😊 
  4. Suivre un plan d’entrainement. Internet en regorge. Vous pouvez faire simple avec une sortie sur semaine de 30-40 mn variant les allures et une sortie le week-end à allure footing pouvant aller jusqu’à une heure. Sinon choisissez un plan avec 2-3 séances par semaines pendant 4 semaines avec obligatoirement une sortie dite d’endurance fondamentale à vitesse modérée progressivement de 50 mn à 1H00 et une séance dite de fractionné proposant après 20 mn de footing d’échauffement, d’enchainer des séries à vitesse rapide et du footing de récupération d’une durée équivalant à celle de la série. Ça peut être pour démarrer 2 fois 800 m et 2mn30 de récup entre chaque, ou 4 fois 1 mn et terminer l’avant dernière semaine avec 3 fois 1000m ou 6-8 fois 1mn.  
  5. Participez à la reconnaissance du parcours 5 KM que nous organiserons le samedi 4 novembre à vitesse réduite. Ca vous permettra de découvrir le parcours, d’échanger avec les organisateurs.

IMG_7282

Il y a 14 ans, la première édition de la course de l’Automne faisait le plein.

Cette année aura lieu la 15ème course de l’Automne. Gérard Weibel était présent à la première édition en 2003. Il se souvient du décalage du départ en raison du rush aux inscriptions le matin même, d’un bouchon 100m avant l’arrivée. Il garde néanmoins un excellent souvenir de cette course nature, il a quasiment participé à toutes éditions suivantes. Plus jeune mais moins rapide qu’aujourd’hui il avait gardé précieusement l’article de la NR ci-dessous qu’il nous a confié. Sur l’article on voit que le déguisement chez les bipèdes de Saint Cyr est une tradition de longue date. Pour s’inscrire cette année, c’est ici.

article 1ere course montamisé 23-11-2003

 

arrivee montamise 2013les derniers metres montamise 2003

 

Trail des Vignes : vin & running, l’accord parfait.

untitledA deux jours du trail des vignes il peut être important d’aborder l’accompagnement vin & running sous le meilleur de ses angles. Les articles de santé ou d’athlétisme privilégiant une vie saine associée à la performance expliqueront que le vin et la course à pied sont des frères ennemis, l’alcool réduit les phases de sommeils profonds, déshydrate, perturbe la récupération bla bla bla. Ces articles vous conseilleront d’éviter le traditionnel et convivial apéro la veille d’une course dominicale et de rentrer directement chez vous après la course sans passer par la case buvette où vous attendront accoudés tous vos amis du club désireux de refaire la course. Nous, on vous déconseille de lire ces articles sauf bien sûr si l’athlétisme est votre métier. D’autres articles scientifiques essaient de trouver dans le vin des composants bons pour le runner : l’antioxydant  tyrosol dans le vin blanc est bon pour le système cardiaque, l’acide caféique a des propriétés anti-inflammatoires, le vin rouge riche en potassium, en fer favorise la récupération. Mais franchement est-ce pour améliorer votre fréquence cardiaque maximum (FCM), la récupération, qu’on va boire du vin ? On boit du vin car c’est convivial et parce que c’est bon. Et surtout il ne faut pas voir les méfaits du vin sur la course mais plutôt les bienfaits de la course à pied sur le vin J Des tonnes d’études américaines montrent qu’un petit « run » le lendemain d’une soirée bien arrosée aide à la récupération, 4 séances de running par semaine pendant le mois qui suit les férias de Bayonne aident à retrouver sa silhouette. Les effets sur le moral d’un passage à la buvette après la course ne sont plus à démontrer. Le trail des vignes dimanche prochain conjugue vin et running, convivialité et magnifique parcours. On n’écrit pas qu’il faut remplir sa gourde de la fillette de vin offerte avec le dossard et de trinquer entre coureurs sur le parcours, quoique J, on n’écrit pas qu’il faut s’attarder sur le ravito dans les grottes troglodytes igny-marines, on dit juste que boire ou courir, pas besoin de choisir.

Trail Nocturne 2017, les vidéos : Départ, interviews, Grand Soubis…

Départ de la course

Consignes de Manu aux signaleurs

Interview Clotilde Raclet, première 24 km

Interview Amandine Comte

Interview Sylvie Legoupil

Interview Geoffroy Boucard , premier 24 Km

Interview Christophe Berton, second 24 km

Interview Ludivine Rousseau, 1ère 12 KM

Interview Damien Girard , 1er 12 Km

Interview Romain Massonet, 3ème 12 km

Interview Celine Clément

Passage grand Soubis

8ème édition du Trail Nocturne de la Forêt de Moulières, étoiles et sourires.

P1190869.JPG

Les parcours sont débalisés, nettoyés, rendus plus propres à la forêt qu’ils ne l’étaient avant la course. Cette année, les conditions étaient un peu différentes des autres années, nuit étoilée mais fraîche mais surtout un sol dur nécessitant attention et prudence. Vous étiez 250 au départ, beaucoup d’habitués mais un nombre important de nouveaux coureurs désirant vivre cette expérience unique dans la région. Le départ au crépuscule avait été calculé pour un allumage rapide des lampes frontales. Les monotraces et dénivelés de la forêt ont été privilégiés pour un vrai trail de nuit. Vos sourires à l’arrivée remplaçaient rapidement les grimaces liées à l’effort fourni. En raison d’un calendrier de course chargé, cette année les habituels vainqueurs des éditions précédentes étaient absents ouvrant le podium à de nouveaux noms. Sur le 12 km, les podiums masculins ont été trustés par 3 membres d’une même famille : Damien Girard suivi de son beau-frère Yohan Martin également compagnon de la Clouère puis de son cousin Romain Massonnet. Romain tenait le haut du podium depuis 5 ans mais semble décidé à le reprendre dans 12 mois.  Côté féminin, Ludivine Rousseau du CA Pictave réalisait la première victoire de sa carrière sur notre course, un grand honneur pour nous. 1H00, 5 mn de moins que le chrono visé ! Elle était suivie de Léa Roineau et Mélanie Querioux. Sur le 24 km, dès son arrivée Geoffroy Boucard annonçait la couleur, « je suis plus en forme que l’année dernière, je veux battre mon record ». Son record c’était 1H33 réalisé pour sa première participation en 2016. Ce record, c’est celui du parcours. C’est en 1H30 qu’il a franchi la ligne d’arrivée, 10 secondes de moins par kilomètre. Un nouveau record qui sera compliqué à faire tomber. Le second c’est Christophe Berton de la team Weperf – Sport2000 qui réalise le parcours en 1H46. Christophe a participé aux 8 éditions du trail nocturne, toujours dans les 10 premiers, souvent 4ème. C’est avec un très grand plaisir qu’on lui remettait son trophée grandement mérité. A la 3ème place, Olivier Jeanneau, longtemps en seconde position qui arrive 3 mn après Christophe. Clotilde Raclet de l’AS Vouillé monte sur la plus haute souche d’arbre qui sert de podium en 2 :27 aux côtés d’Amandine Comte et Sylvie Legoupil des Baladins de Jardres.  Le balisage composé de rubalises et catadioptres a été félicité. Aucune perte de coureurs à déplorer ce qui est le plus important pour nous. Vos sourires, remerciements, commentaires nous ont fait chaud au cœur. Votre joie au repas était pour nous le critère le plus important de réussite.

Merci à tous, merci aux RUNNEURS DES VIGNES, aux GALOPINS BAILLARGEOIS, ACDC DESCARTES, LES TROTTEURS DU PINAIL , SPORT EN VILLE BUXEROLLES, CA PICTAVE, HANDICAP 2000, ENTENTE POITIERS ATHLE, AS VOUILLÉ 86, LES COUREURS VAGABONDS, SPIRIDON MELLOIS , COMPAGNONS DE LA CLOUÈRE, STADE POITEVIN TRIATHLON, OF COURSE, LES MILLE PATTES DE BUXEROLLES, US CHAUVIGNY COUREURS DE FOND, LES PTITS MOTEURS, LES FONDUS, LENCLOITRE JOGGING CLUB, FC MONTAMISE FUTSAL, GALOPINS DES BOIS, TEAM WE PERF-SPORT 2000, LA FOULEE ROCHELAISE, TOURS’N AVENTURE, LES BIPEDES DE SAINT-CYR, VIVONNE LOISIR, COURIR DANS CHÂTELLERAULT, LES EQUIPIEDS, RUN EVENT, ,BIRLOU TEAM, BALADINS DE JARDRES, ESCARP’HAIMS, LES GODASSES AMBAZACOISES, TEAM « BOUGEZ CONTRE LA SLA », USMA , MARIE TEAM…

Rendez-vous à la course de l’Automne !

Les premières photos ici